La tenture de l’Apocalypse

2011

« Le vent agitera les branches mortes.
Les feuilles tomberont sur les pierres creuses
Et les briseront en mille grains de sable. »

Conte russe

2013

« Je te l’avais bien dit, s’emporte la mère. Avec tous tes livres, voilà ce que tu es devenu. Qu’est-ce qu’on va faire de toi maintenant ? »

Le père, lui, ne dit rien.

La Glasgolie

2014

La Glasgolie, c’est cette recherche de ce qui nous manque tant, de ce qui n’existe peut-être nulle part sur terre, et qu’en même temps on a l’impression d’avoir connu il y a très longtemps, avant de l’avoir définitivement perdu 

Jack the Mole

2015

De ses grosses mains, il creuse la terre de ces ancêtres,
Au fond d’un sombre trou, se roule autour de son chagrin.

D’une grosse main enfin, essuie les larmes de son mal-être,

Se relève, n’écoute plus rien, va à la rencontre de son destin.

Little Tom

2016

Le capitaine — comment s’appelle-t-il encore ?
À présent tout le monde l’ignore.
Appelons-le Capitaine Plus Personne
En hommage aux vies retombées, monotones.

L’oiseau des brumes

2016

Quel est cet oiseau des brumes ? Son nom ne me dit rien.
Où le trouver ? tu es allé partout, et tellement loin.
Où te le rapporter ? tu n'es plus qu'un fantôme incertain. » « Trêve de baratin, galopin, va et ramène-moi mon serin. »

Ulysson

2016

« Avant chaque moment fort de ta vie, il y aura toujours un petit point rouge qui apparaîtra quelque part. Mais c’est à toi de les repérer et surtout d’en saisir la véritable signification. »

 

Conte lapon

2017

« C’est normal que tu aies froid, tu es fait de neige.
Avoir froid est constitutif de ton être.
Tu n’aurais pas froid, tu ne serais plus ce que tu es.  »

 

Papier marbré

2017

Je n’avais encore jamais lu un livre comme cela. Les verres de des lunettes de mon grand père déformaient tellement les lettres, que les mots m’apparaissaient comme des animaux ou des personnages fantastiques.

Ce que mes yeux ont vu

2018

« Au fond de nous les souvenirs grouillent.
Jour et nuit, ils vont, viennent, et chatouillent. »

Muet menuet

2019

L’enfant ferme les yeux et voit apparaître au lointain celui qui l’a perdu dans la forêt : c’est l’esprit des bois. « Bonjour, tu m’as appelé ? dit celui qui perd les enfants dans la forêt. »

Jouer ailleurs

2020

Avant tout, l’eau était plate et les pierres étaient rondes.
L’eau s’ennuyait et les pierres s’amusaient. Elles tombaient partout dans le vide.